#PARIS - Maraude migrants 75 de France Terre d'Asile

1200px Ville de Paris logo 2019.svg
Publié le 18/01/22 à 10:09 dans Mes pratiques

Parmi les principaux dispositifs soutenus et financés par la Ville de Paris pour améliorer l’accueil et l’accompagnement des exilés, notamment les plus précaires, la Maraude migrants de France Terre d’Asile (FTDA), créée dès 2016, et renforcée en avril 2018 suite à la fermeture du Centre de premier accueil de la Porte de la Chapelle, assure une présence quotidienne sur le terrain, en alternant maraudes pédestres et véhiculées.

La maraude migrants va à la rencontre des migrants là où ils se trouvent dans l’espace public, en portant une attention particulière au public vulnérable (femmes enceintes, familles, mineurs non accompagnés, victimes de traite des êtres humaines, personnes malades ou en situation de handicap). Les maraudes véhiculées ont pu être mises en place grâce à un financement issu du Budget participatif de la Ville de Paris ; elles permettent aux équipes d’être davantage visibles et identifiées sur les lieux de campements ou de regroupement des migrants, de tenir des permanences d’accès aux droits et de mener des entretiens dans des bureaux mobiles.  

Les missions détaillées de la Maraude migrants sont les suivantes :

1) Évaluation de la situation sociale, humanitaire, juridique et administrative des personnes rencontrées.

2) Communication d’une information fiable et adaptée en matière d’accès aux droits et aux besoins fondamentaux.

3) Identification des personnes en situation de vulnérabilité et recherche de solutions de prise en charge spécifiques.

4) Réponse aux urgences médicales et premiers soins, en partenariat avec des organisations spécialisées.

5) Orientation et, le cas échéant, accompagnement individuel des personnes vers les services compétents.

7) Participation aux opérations de mise à l’abri : interaction et accompagnement des personnes à partir des lieux de campement vers les bus, par les maraudes pédestres.

8) Réalisation d’une veille sur l’évolution de la situation des campements et des personnes par les maraudes pédestres.

9) Développement d’un réseau de partenaires institutionnels et associatifs.

En 2020, 2 766 personnes, dont 41% en famille, ont été rencontrées et ont fait l’objet d’un diagnostic de la part de la maraude. Depuis mai 2019, l’équipe de la maraude est par ailleurs un partenaire majeur de la Halte humanitaire, accueil de jour inconditionnel pour les exilés,  où elle tient des permanences sociales, juridiques et administratives.


Les commentaires sont fermés pour cette actualité

#PARIS - Accueil de jour Aboukir, par Emmaüs Solidarité

La Ville de Paris finance et soutient l'accueil de jour géré par Emmaüs Solidarité.

Il y a 4 mois

#PARIS - Un plan d'action pour mieux accueillir et accompagner le public migrant

Le « Plan d’action pour l’accueil et l’intégration des personnes ayant connu un parcours migratoire » du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris.

Il y a 5 mois

#PARIS - Voeu relatif aux campements, à la situation des exilé.es et à la politique nationale d’accueil...

Le Conseil de Paris vote un vœu relatif aux campements parisiens, à la situation des exilé.es et à la politique nationale d’accueil des réfugié.es.

Il y a 6 mois

#PARIS - Vœu relatif à l’accueil des personnes menacées en Afghanistan

Le Conseil de Paris vote un vœu relatif à l’accueil des personnes menacées en Afghanistan.

Il y a 7 mois