📣 TRIBUNE COLLECTIVE : « Jeunes majeurs étrangers : une situation absurde »

logo anvita entier carreBlc RVB302
Publié le 21/10/21 à 00:00 dans Notre plaidoyer
1280px Logo Eurometropole Strasbourg.svg
Publié le à dans
logo forges
Publié le à dans
clermont ferrand logo
Publié le à dans
VILLE SCHILTIGHEIM min
Publié le à dans
1446564101
Publié le à dans
VDL logo
Publié le à dans
csm logo 363846324f
Publié le à dans
logo louvigny
Publié le à dans
1280px Logo Arcueil.svg
Publié le à dans
logos ville de grenoble
Publié le à dans
ssd2
Publié le à dans
LOGO BX VERT
Publié le à dans
bocquet stephanie 63317a5634967638375882
Publié le à dans
CC diois
Publié le à dans
castanet tolosan
Publié le à dans
Avatar 1623766665
Publié le à dans
Avatar 1623829457
Publié le à dans
Avatar 1623829603
Publié le à dans
Avatar 1623829804
Publié le à dans
Avatar 1623832513
Publié le à dans
aurelie poyau petite
Publié le à dans
Avatar 1623834046
Publié le à dans
Avatar 1623834345
Publié le à dans
JulieTokhi 0182751
Publié le à dans
aurelie traore
Publié le à dans
verts VUYLSTEKER K 04 IMG 0014 400x500 1625212497
Publié le à dans

📣 TRIBUNE « JEUNE MAJEURS ETRANGERS : UNE SITUATION ABSURDE »

Dans une tribune collective, lancée par les élu.es nantais.es Yves Pascouau et Nadège Boisramé et relayée par l’ANVITA, plus de 450 élu·es dénoncent le sort réservé aux jeunes personnes exilées devenues majeures ! Au total, ces élu.es viennent de 126 conseils municipaux ou métropolitains, de 17 conseils départementaux et de 8 conseils régionaux.

Au sein du réseau ANVITA, plus de quinze maires et président.es de collectivités adhérentes sont signataires de cette tribune en soutien aux jeunes exilé.es qui atteignent leur majorité et perdent donc le statut de mineur·es non-accompagné·es (MNA). 

La tribune, publiée dans le journal Le Monde le 21 octobre 2021, vise à dénoncer le traitement réservé à ces personnes exilées. Les mineur·es non-accompagné·es ont en effet droit à une prise en charge par le Département (au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance), mais qui prend légalement fin au jour de leurs 18 ans. Les jeunes majeur·es sont donc susceptibles d’être expulsé·es dès le jour de leur majorité, et ce, malgré leur insertion dans une formation ou sur le marché de l’emploi.

Nombreuses sont les personnes à critiquer cette situation : les personnes concernées elle-même, les associations, mais également les chefs d’entreprise qui recrutent des jeunes exilé.es en contrat d’apprentissage, et dont l’activité est compromise lorsque leurs apprenti.es reçoivent une OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français). 

« Un trop grand nombre d’entre elles et eux, qui ont fait l’effort de s’intégrer grâce au soutien des institutions et de collectifs, se voient refuser un titre un séjour. [...] A l’inverse de la tendance de fond qui porte la logique du contrôle jusqu’à l’absurde, nous proposons une approche différente qui reconnaît la démarche d’intégration de ces jeunes et la solidarité, publique et privée, qui s’exprime chaque jour sur nos territoires ».

✒️ Maires et président.es de l'ANVITA ayant signé la tribune : Jeanne BARSEGHIAN, Maire de Strasbourg, Micheline BERNARD, Maire de Forges, Olivier BIANCHI, Maire de Clermont-Ferrand, Florence BRAU, Maire de Prades-le-Lez (élue à titre individuelle), Danielle DAMBACH, Maire de Schiltigheim, Emmanuel DENIS, Maire de Tours, Grégory DOUCET, Maire de Lyon, Jean-Philippe GAUTRAIS, Maire de Fontenay-sous-Bois, Pierre HURMIC, Maire de Bordeaux, Patrick LEDOUX, Maire de Louvigny, Christian MÉTAIRIE, Maire d'Arcueil,  Xavier NORMAND, Maire de Castanet-Tolosan, Éric PIOLLE, Maire de Grenoble, Stéphane TROUSSEL, Président du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, Jean-Luc GLEYZE, Président du Conseil Départemental de la Gironde, Alain MATHERON, Président de la Communauté de Communes du Pays Diois.

👉🏼 Pour accéder à la tribune, cliquez ici.


Les commentaires sont fermés pour cette actualité

Temps d'échange - Campagne de mobilisation « 0 enfant à la rue »

L'ANVITA, différentes acteurs associatifs et collectivités se sont réunis pour échanger autour de la question de l'hébergement des enfants à la rue, le 13 décembre 2022.

Il y a 11 jours

Colloque au Sénat « Les territoires face aux enjeux de l'accueil et de l'accompagnement des personnes exilées »...

L'ANVITA et le Groupe des Ecologistes au Sénat ont organisé le colloque « Les territoires face aux enjeux de l'accueil et de l'accompagnement des personnes exilées », le 13 janvier 2022.

Il y a 12 jours

#29ème newsletter ANVITA - Janvier 2023 🗞️

Retrouvez ici notre #29ème newsletter ! 

Il y a 23 jours

Retour sur l'année 2022 ! 🎉

Meilleurs vœux ! Retour sur 2022, une année riche pour l’ANVITA.

Il y a 27 jours